Des androgènes aux stéroïdes anabolisants, une limite à ne pas franchir

steroides et androgènes

A l’état naturel, les hormones stéroïdiennes en général et les androgènes en particulier présentent de nombreux effets bénéfiques sur notre organisme. Mais en synthétisant ces stéroïdes anabolisants, on bénéficie certes de la possibilité de favoriser sa croissance musculaire, tout en s’exposant à de nombreux dangers. Nous allons voir que les bénéfices ne justifient pas une telle mise en danger.

RECEVEZ GRATUITEMENT

EBOOK DE 70 PAGES
PROGRAMME SUR 20 SEMAINES
MENUS ET RECETTES

Les androgènes, des hormones stéroïdiennes anabolisantes

On sait que notre organisme sécrète une cinquantaine d’hormones, qui sont véhiculées dans le système sanguin vers les cellules cibles. Chacune de ces hormones présente une action et des effets spécifiques en agissant ainsi sur une certaine (ou plusieurs) cellules cibles. Parmi ces hormones, on distingue aussi les hormones stéroïdiennes, elles – mêmes divisés en 5 groupe que sont les glucocorticoïdes, les minéralocorticoïdes, les androgènes, les œstrogènes et les progestagènes.

Les hormones stéroïdiennes sexuelles se distinguent en hormone « mâle » avec les androgènes et en hormone « femelle » avec les œstrogènes.  Malgré ces dénominations, ces hormones sont sécrétées aussi bien par les hommes que par les femmes mais dans des proportions variées.

Intéressons-nous aux androgènes. A l’état naturel, ces hormones stéroïdiennes dites androgènes sont anabolisantes et on pourra cite comme hormone synthétisée par notre organisme la fameuse testostérone, la déhydroépiandrostérone (DHEA) et le sulfate qui en découle (DHEAS).

Les effets de ces hormones androgènes sont nombreux et variés.

Néanmoins, on s’intéressera à deux des principaux effets de celles-ci. Il existe en effet un ralentissement du stockage du surplus de lipides dans les cellules graisseuses. Plus précisément, ces hormones androgènes permettent de lutter contre la croissance de graisse dans l’organisme. Mais l’effet le plus étudié et le plus apprécié de ces hormones stéroïdiennes, dites androgènes, réside dans leur action sur l’anabolisme.

Les androgènes favorisent ainsi la synthèse des protéines par notre organisme. C’est cette synthèse qui va permettre par la suite de développer et d’accroitre sa masse musculaire (l’anabolisme se définit par cette croissance cellulaire et plus précisément ici de cette croissance de la masse musculaire).  Les androgènes sont donc des hormones anabolisantes à l’état naturel.

Lire : L’hormones de croissance et ces effets

L’anabolisme, la construction musculaire comme objectif

Avant d’aller plus loin dans cette étude des androgènes et des stéroïdes anabolisants, il faut aussi comprendre le processus de l’anabolisme. Notre masse musculaire peut croître après un entrainement, si notre organisme a réussi à synthétiser les protéines ingérées. Cette assimilation des protéines est facilitée et rendue plus efficace par les androgènes notamment. La croissance musculaire est donc favorisée.

Comment se construit un muscle doit nous amener à étudier les conséquences d’un exercice ou d’un entrainement sur notre organisme. Ces efforts abiment en effet nos muscles. C’est un effet catabolisant de l’entrainement. En forçant le muscle à travailler, on dégrade les fibres musculaires en le soumettant à un « stress » (ici l’effort demandé). L’entrainement est donc catabolisant.

Cependant, lorsque notre organisme va « réparer » ces fibres musculaires, il va prendre soin de reconstruire un muscle capable de résister au stress et le muscle sera donc plus gros. C’est ainsi que croit notre masse musculaire.

Ce fonctionnement démontre que notre organisme doit avoir le temps et la capacité de pouvoir mener à bien cette croissance musculaire (qui est en fait une réparation). Aussi la synthèse protéique, favorisée par les androgènes, doit aussi s’accompagner d’une alimentation équilibrée et adaptée (avant de synthétiser les protéines, il faut bien les consommer) mais aussi de temps de repos adapté.

Lire : La testostérone dans la pratique de la musculation

Les stéroïdes anabolisants dans la pratique d’un sport

Dès les années 1930, les stéroïdes anabolisants ont été identifiés et depuis ils n’ont cessé d’être étudiés. Au fil des années, les bienfaits des stéroïdes anabolisants ont été mis en avant comme étant des alliés indispensables pour les sportifs de tous niveaux. En favorisant la croissance musculaire, ces stéroïdes ont longtemps été considéré comme bénéfiques sans que l’on s’intéresse aux dangers d’une surconsommation.

Après avoir proposé des méthodes pour favoriser la production naturelle d’androgènes, les spécialistes ont mis au point des stéroïdes anabolisants de synthèse. Dérivé principalement de la testostérone, ces stéroïdes anabolisants de synthèse sont désormais considérés comme des produits dopants (mais les androgènes naturels le sont aussi) et interdits dans la majorité des pays.

Si l’effet de ces stéroïdes anabolisants sur la prise de masse musculaire n’est pas remis en cause, on note toutefois la multiplication des risques et des dangers liés à cette consommation de stéroïdes anabolisants.

Les stéroïdes anabolisants, une consommation à surveiller

Au départ, la consommation de stéroïdes anabolisants (naturels ou de synthèse) vise à profiter de ce caractère sexuel de ces substances. Si la croissance musculaire est favorisée de manière efficace, les autres caractéristiques mâles le sont aussi comme la pilosité, la texture de la voix,… Mais si à l’état naturel, les stéroïdes anabolisants sont bénéfiques pour notre organisme en s’inscrivant dans un cadre complexe de multiples interactions, leur danger croit dès lors que la prise de stéroïdes devient artificielle.

Désormais, les risques liés à ces stéroïdes anabolisants sont connus et concernent :

  •     Acné
  •     La gynécomastie (le développement mammaire chez l’homme)
  •     Risques d’oedèmes
  •     L’apparition de maux de tête
  •     Des troubles du foie
  •     Des tendinites à répétition
  •     Différentes formes de cancer, dont celui de la Prostate.
  •     Troubles cardio-vasculaires
  •     Stérilité et impuissance

Les dangers liés à la prise de stéroïdes anabolisants sont donc nombreux, rendant la prise de ces produits peu bénéfiques sur le long terme. Il est à noter aussi que la très grande majorité des fédérations sportives internationales ainsi qu’un grand nombre de pays considèrent ces stéroïdes anabolisants comme des produits dopants dont la consommation est illégale.

 

Vous voulez prendre du muscle?

Obtenez gratuitement en 3 clics votre programme sur mesure

Partagez l'article :

À propos de Nicolas Breya

Nicolas s'est spécialisé dans la prise de masse et les entrainements intensifs. Il suit ses sportifs en salle et met au point des programmes de musculation adaptés aux profils de chacun. Il accompagne et pousse ses clients à aller plus loin dans l'effort en les motivant et en leur donnant les clés pour atteindre leurs objectifs.
INFORMER PARTAGER MOTIVER
7078fbf5ce499ddb88a81dee9ad9b8b7GGGGGGGGGGGGGGG

Sélectionnez votre programme et recevez :

VOUS VOULEZ TRANSFORMER VOTRE PHYSIQUE ?