Comment choisir le bon partenaire de course ?

course à deux

Un bon partenaire de course (ou deux) peut vous aider à rester sérieux et motivé. Voilà comment trouver le bon binôme.

Six heures du matin, votre réveil sonne, vous êtes groggy, votre esprit parvient à peine à émerger, vous n’avez qu’une envie, dormir. Mais ! Du brouillard du sommeil, vous vous souvenez que votre partenaire de course vous attend. Avec cette idée en tête, vous vous sortez du lit, lacez vos chaussures, et c’est parti.

Les partenaires de course sont un des outils des plus précieux pour un coureur. Ça vous oblige à rendre des comptes, à venir à toutes les sessions et à vous donner à 100 % pendant votre séance d’entraînement parce que vous savez que quelqu’un d’autre compte sur vous.

Mais pour que vous profitiez au maximum de ce partenariat, il faut considérer plusieurs facteurs. Ces conseils vous aideront à choisir – et à être vous-même – un partenaire de course génial.

Limitez le nombre

Avoir un partenaire de course exclusif est parfait – jusqu’à ce qu’il se blesse ou parte en vacances, vous laissant courir en solo. C’est pourquoi il vaut mieux s’entraîner à plusieurs ou rejoindre un groupe. Si votre partenaire attrape une grippe ou ne peut pas gérer une course de 30 km, vous devez avoir d’autres coureurs sur lesquels vous pouvez compter dans votre cercle, dit Serge. Veillez également à avoir des partenaires de différents niveaux, cela peut vous aider à atteindre vos objectifs d’entraînement. Vous pouvez avoir un partenaire avec qui vous aimez vraiment discuter sur de longues courses plus lentes. Mais pour travailler votre vitesse, trouvez-vous un partenaire qui soit plus axé sur la performance (c’est-à-dire, qui parle moins et qui transpire plus). Il peut vous aider à aller au bout de vos possibilités dans une séance plus intense, dit Allden.

Soyez amis avec des coureurs plus rapides

Trouvez le courage d’aborder le coureur ou la coureuse qui est toujours légèrement devant vous dans votre groupe. Ou celui qui vous dépasse régulièrement dans les derniers kilomètres d’une longue course alors que vous êtes à bout de souffle. Allez vous présenter et demandez, « Ça vous dérange si je vous suis pendant une de vos séances d’entraînement ? ». « Trouvez des gens qui ont un niveau un peu supérieur au vôtre ou qui semblent avoir un avantage sur vous qui pourraient vous aider à vous améliorer. »

Même si vous n’arrivez pas à lui emboîter le pas foulée pour foulée, avoir quelqu’un à suivre ou à garder en vue pendant votre course peut être suffisant pour vous aider à atteindre vos objectifs en vous dépassant. Aller boire un café ensemble après la session peut être tout aussi précieux, ce sera l’occasion de discuter et de voir quels sont ces secrets pour combattre les crampes aux mollets ou éviter les fringales.

Synchronisez vos agendas

Évidemment quelqu’un qui s’entraîne pour un marathon va avoir des problèmes de compatibilité avec quelqu’un qui veut courir un 5K. Tout comme quelqu’un qui, pour une session course/marche fait 7 minutes par km et dont la session ne va pas durer très longtemps, ne pourra pas courir avec quelqu’un qui fait une moyenne de 4 minutes par kilomètre. Mais cela ne signifie pas que ces deux-là ne peuvent jamais courir ensemble. Courir à 7min/km peut être facile pour un coureur alors que ça peut être un tempo difficile pour un autre, vous devez coordonner vos horaires en conséquence.

Le rythme et la distance ne sont pas les seuls domaines de compatibilité. La personnalité et le tempérament sont tout aussi importants. Si vous souhaitez vous entraîner à l’extérieur toute l’année, mais si vos partenaires optent pour le tapis de course dès qu’il fait un peu froid dehors ou qu’il bruine, vous devez le prendre en compte, surtout si vous êtes à la recherche d’un partenaire qui sera toujours partant pour aller courir dans le froid de l’hiver ou la chaleur de l’été. Il en est de même pour les horaires. Si votre idée est de partir courir tôt le matin à 6 h et qu’il préfère neuf heures, il est plus que possible qu’il reste dormir plutôt qu’il prenne la route avec vous.

Une attitude positive est également importante. La dernière chose que vous voulez c’est quelqu’un qui se plaint continuellement de la météo ou que l’entraînement est dur. La négativité déteint sur vous. Vous avez besoin de quelqu’un qui a une attitude du type : « c’est un jour d’entraînement, je suis là et prêt à partir. »

Trouvez un partenaire qui a le même rythme que vous

Il y a une grande différence entre un partenaire de course et un coach. À moins que votre partenaire attende de vous que vous lui transmettiez votre expérience et vous demande votre point de vue, il est important de connaître votre rôle, vous n’êtes pas son entraîneur. Des études récentes de la Kansas State University et de la Michigan State University ont révélé que les coureurs qui se sont entraînés en duo avec une personne ayant un niveau un peu supérieur et qui n’ont pas reçu d’encouragements verbaux (comme « Vous pouvez le faire ! ») on courut plus longtemps que les autres. La raison probable ? Les chercheurs pensent que ces encouragements, tout bien intentionnés qu’ils soient, peuvent sembler condescendants.

Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez jamais encourager votre partenaire, car une telle motivation est l’une des raisons pour lesquelles les coureurs s’entraînent en duo. Vous devez vous soutenir et user de la critique avec parcimonie. Une critique constante peut finir par être harassante.

Les récompenses comptent aussi. Si vous rencontrez souvent des coureurs sur les pistes et que vous voulez les encourager, courez à leurs côtés. Se faire crier dessus par-dessus votre épaule n’est pas vraiment agréable, qui travaille. Dans le même esprit, il encourage les gens à réfléchir sur les commentaires qu’ils laissent sur les réseaux sociaux. Commenter un lien vers une prochaine course que vous voulez faire avec votre partenaire avec un « Faisons-le ! » est très bien, dit-il. Mais commenter ce même lien avec « Je sais que vous pouvez le faire ! » a une tonalité différente. Il faut que votre partenaire sente que vous êtes dans le même bateau.

Partagez l'article :

À propos de Elodie Farge

Elodie est passionné de course à pied depuis des années. Elle donne des cours de coaching à tout ceux et celles qui veulent commencer la course à pied ou se préparer pour des distances comme le semi ou le marathon.
INFORMER PARTAGER MOTIVER
fcd4af56cc5889579453380bf0b6a37evvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvv

Sélectionnez votre programme et recevez :

VOUS VOULEZ TRANSFORMER VOTRE PHYSIQUE ?