Comment un échauffement plus intense peut vous aider à courir plus vite

echauffement et performances

Une nouvelle étude prouve le bien fondé des » échauffements agressifs »

Si vous regardez les coureurs d’élite avant un entraînement intense ou une course, vous les verrez souvent faire ce qui ressemble à une séance d’entraînement. En plus du jogging, vous constaterez la présence de beaucoup d’exercices comme le saut, le sprint ainsi que d’autres activités plutôt énergiques dans leur échauffement. Plus la course est courte plus cela se vérifie. Une nouvelle étude donne du crédit aux bonnes pratiques des sportifs d’élite, mais d’autres études antérieures donnaient déjà raison aux entraînements de haute intensité juste avant des courses brèves et intenses comme le sprint.

.
Dans cette nouvelle étude, publiée dans le Journal of Science and Medicine in Sport, 11 coureurs de fond bien entraînés ont fait une simulation d’échauffement et de course à deux reprises. Avant ces deux courses, ils ont fait 10 minutes de jogging léger, à 5 minutes à un rythme soutenu, mais pas à fond, et des accélérations de 10 secondes, avec une augmentation du rythme tous les kilomètres. Après un repos de 10 minutes, les coureurs ont ensuite fait une série de sauts, une autre course de 5 minutes maximum, puis une évaluation de la vitesse maximale sur tapis roulant. La seule différence entre les deux groupes tests, c’est que l’un des groupes de coureurs portait un gilet lesté pendant leurs accélérations de 10 secondes.

.
L’effet de la veste sur les essais était très important. L’économie de course réalisée par les participants était de 6 % plus importante après les 5 minutes de course avec accélérations, et leur vitesse de maximale de 2,9 % plus rapide lorsqu’ils avaient porté le gilet lesté pendant leur échauffement. De plus grandes économies de course signifient que vous pouvez courir plus vite pour un même niveau d’effort, ou qu’un rythme élevé ne vous posera pas de problème.

.
Les chercheurs pensent que la rigidité accrue de la jambe notée chez les coureurs quand ils font des sauts et portent les gilets lestés, est à l’origine de ces changements. Bien que la raideur de la jambe ressemble à un symptôme que les coureurs voudraient éviter, les études ont constamment démontré qu’elle conduit à une meilleure économie de course, tout du moins pour les efforts courts et rapides. C’est pourquoi la plupart des chaussures de sprint sont plus fermes que la majorité des chaussures de course à pied.

.
Alors que vous n’allez probablement pas commander une veste lestée dès que vous aurez fini de lire cet article, il est utile de garder cette étude à l’esprit en tant qu’exemple de la façon contre-intuitive dont certaines bonnes pratiques d’échauffement peuvent être perçues. À un niveau moins important, vous avez probablement remarqué un phénomène similaire lors de séances d’entraînement de renforcement musculaire, quand vous vous sentez beaucoup mieux à la deuxième ou la troisième série qu’à la première. Faites des expériences avec vos échauffements avant des entraînements intenses et des compétions de moindre importance pour voir si un peu plus de sollicitation à l’échauffement vous conduit à de meilleurs résultats après.

Partagez l'article :

À propos de Fabien

Fabien est le co-fondateur de la plateforme de coaching moncoach.com et de son blog s'adressant à tous les sportifs à la recherche de conseils et de motivation pour transformer leur apparence et améliorer leur condition physique.
INFORMER PARTAGER MOTIVER
bae7ac43884b83fb8e8a4e3caa07ee20&&&&&

Sélectionnez votre programme et recevez :

VOUS VOULEZ TRANSFORMER VOTRE PHYSIQUE ?