Les crampes dans la pratique du running

Même si elles ne sont pas exclusives aux sportifs, les crampes restent une des pathologies les plus courantes chez les pratiquants de presque tous les sports. Les coureurs ne font pas exception à la règle. Si on peut se prémunir contre les crampes, autant mieux les connaître afin de pouvoir en prévenir l’apparition mais aussi et surtout d’en limiter les conséquences.

RECEVEZ-LE GRATUITEMENT

Les crampes, une contraction musculaire involontaire

La crampe est une contraction involontaire d’un muscle ou d’un faisceau de muscle. Cette contraction involontaire est passagère et généralement de courte durée. Ainsi, la crampe est à distinguer d’une contracture, qui est plus longue à passer mais aussi de la tétanie, qui caractérise une contraction prolongée du muscle concerné.
Tous les sportifs connaissent bien ce phénomène, qui a lieu lorsque l’on sollicite pendant un temps prolongé ou de manière trop violente un ou l’autre de nos muscles. Cependant, les crampes peuvent aussi toucher toutes les personnes lorsqu’elles sont au repos, le plus souvent pendant le sommeil.
Pour les sportifs et le coureur en particulier, la crampe est donc une contraction douloureuse, liée à un effort violent (trop) ou prolongé, mais qui peut aussi être favorisé par une mauvaise hydratation ou même par une chaleur excessive.

La crampe, un évènement douloureux et incontrôlable

Par définition, la crampe survient brutalement et est incontrôlable. La contraction du muscle est très douloureuse et même visible puisque le muscle est alors contracté à l’extrême. Le diagnostic ne pose aucune difficulté, puisque chez le sportif la crampe fait suite à une sollicitation musculaire importante, au-delà de la quantité habituellement admise par l’organisme.
La crampe implique pendant la durée de sa survenue une impotence du membre concerné. Il est à noter, que la grande majorité des crampes concernent les muscles fléchisseurs des membres, qu’il s’agisse des bras et des jambes. Les crampes au mollet par exemple peuvent imposer au coureur ou au sportif de s’allonger.
Si les crampes sont douloureuses et surviennent brutalement, elles se terminent aussi soudainement qu’elles n’ont commencé.

Une contracture qu’il faut laisser passer

A la survenue de la crampe, le sportif n’a alors plus rien à faire puisque l’épisode de crampe va durer quelques minutes. Il peut néanmoins, même après le relâchement du muscle, apparaître une douleur ou une gêne musculaire. Le travail essentiel consiste alors à assouplir le muscle concerné. Les massages mais aussi des étirements permettent alors de calmer ces douleurs violentes. Le recours à un masseur kinésithérapeute peut alors être un bon moyen de soulager les douleurs mais aussi d’anticiper et de prévenir la survenue de telles contractures musculaires.

Si la crampe est brève, de quelques secondes à plusieurs minutes, il faut consulter en urgence un médecin si la contracture devait se prolonger plus longtemps. Pour lutter de manière efficace contre les crampes, le sportif en général et le coureur plus particulièrement va devoir anticiper ces contractions musculaires impressionnantes et invalidantes.

Des traitements préventifs efficaces pour éviter les crampes

C’est en effet en assouplissant les muscles, que l’on peut se prémunir de ces épisodes de crampes. Aussi, l’échauffement se devra d’être bien mené, quitte à rallonger cette phase de l’entrainement. L’assouplissement se devra aussi d’être accompagné d’étirements des muscles sollicités.
Comme on l’a vu, la déshydratation favorise l’apparition de crampes. Aussi sera-t-il essentiel pour le coureur de bien s’hydrater non seulement avant son effort, mais aussi durant toute la course afin d’éviter d’avoir à subir une telle déshydratation.
Enfin, il est également reconnu, que la fatigue représente un autre facteur aggravant voire même déclencheur des crampes. Aussi faudra-t-il respecter un délai de récupération assez long entre deux séances d’entrainement mais aussi limiter ses efforts en cas de fatigue passagère.

Vous voulez courir plus vite?

Obtenez gratuitement en 3 clics votre programme sur mesure

Partagez l'article :

À propos de Elodie Farge

Elodie est passionné de course à pied depuis des années. Elle donne des cours de coaching à tout ceux et celles qui veulent commencer la course à pied ou se préparer pour des distances comme le semi ou le marathon.
INFORMER PARTAGER MOTIVER
f9120d4b6742bc011ae57d7d08c2dd042222222222222222222222222222