Les dangers du régime sans gluten

intolerance_sensibilite_gluten_regime

Selon un sondage BVA Maizena, 15% des Français indiquent essayer actuellement de suivre un régime sans gluten. Ce pourcentage dépasse de loin la proportion de la population Française qui a été diagnostiquée comme souffrant de la maladie cœliaque (un pour cent) – Une des conditions médicales qui exige de ne consommer que des produits sans gluten.

RECEVEZ-LE GRATUITEMENT

De plus en plus de personnes suivent la mode « anti-blé », on voit fleurir les étiquettes « sans gluten » sur tous les produits dans tous les rayons de nos magasins, de la bière artisanale à la nourriture pour chat. Pour les personnes qui souffrent de la maladie cœliaque, une maladie auto-immune potentiellement mortelle qui détruit le tractus gastro-intestinal, manger des aliments ne contenant pas de gluten est essentiel afin d’éviter tout dommage au niveau de l’intestin grêle. Pour les personnes non intolérante au gluten et non diagnostiqué comme souffrant de la maladie coeliaque, il n’est pas nécessaire de suivre ce type de régime alimentaire.

L’industrie sans gluten

Cela n’a pourtant pas empêché l’industrie alimentaire de tirer profit de cette tendance, les produits sans gluten se sont développés et représentent aujourd’hui un marché de 9 milliards de dollars en 2014, selon le Groupe Burdock, spécialiste des recherches menées dans le secteur des produits alimentaires.

Les aliments sans gluten, en particulier les aliments raffinés qui ont été traités pour qu’il ne contiennent plus de gluten (ce qui se fait beaucoup notamment en utilisant de l’amidon de pomme de terre ou de l’amidon de riz), trompent le consommateur en le privant des nombreux avantages pour la santé des grains entiers – comme le blé, l’orge et le seigle – et peuvent souffrir de  carences en nutriments essentiels comme les fibres, le fer, le zinc, le folate, la niacine, la thiamine, la riboflavine, le calcium, la vitamine B12 et le phosphore.

Pour comprendre ce qu’est le gluten, la protéine présente dans le blé, l’orge et le seigle, il faut tout d’abord s’intéresser à ce qu’est un grain entier. Un grain entier contient les trois éléments qui composent le grain : le son, le germe et l’endosperme, par opposition à un grain raffiné qui ne contient que l’endosperme. Les richesses nutritionnelles sont surtout concentrées dans la fibre et dans le germe.

Des décennies de recherche – menées principalement sur le blé entier contenant du gluten – ont démontré que les personnes qui mangent les grains entiers, contenant les trois parties du grain, sont moins susceptibles d’être en surpoids ou de souffrir de diabète, de maladie cardiaque ou même de nombreux cancers, y compris le cancer colorectal (selon une étude publiée dans le British Medical Journal).

Les avantages des grains

Selon une étude complète parue en 2010 dans Nutrition Research Reviews, les céréales à grains entiers peuvent protéger le corps contre les maladies et le processus de vieillissement causés par l’oxydation. L’oxydation est impliquée dans toutes les principales maladies chroniques : le syndrome métabolique, l’obésité, le diabète, le cancer et les maladies cardiovasculaires.

Les grains entiers contiennent 31 antioxydants différents, qui ont tous des avantages à différents égards. Par exemple, la structure des grains entiers et leur vitesse de digestion augmentent la sensation de satiété – utile pour une bonne gestion de votre poids – et ils libèrent lentement le sucre dans le sang, ce qui est recommandé lorsque vous souffrez de diabète de type 2. Les fibres alimentaires des grains entiers améliorent la santé des intestins (ils agissent en tant que prébiotique), les propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires de la plupart de ces composés peuvent également aider à prévenir différents types de cancer et de maladies cardiovasculaires.

grains_entier_gluten

Le Dietary Guidelines Advisory Committee des États-Unis, un groupe de scientifiques qui se réunit afin de proposer des recommandations en matière de nutrition au gouvernement fédéral, a déclaré : « les habitudes alimentaires de la population américaine sont suboptimale et sont causalement liées à la mauvaise santé individuelle comme de la population dans son ensemble et aux taux de maladies chroniques plus élevés ». Les scientifiques recommandent des régimes avec une teneur plus élevée en fruits, en légumes et en grains entiers. « Quelque que soit l’âge ou le sexe des individus » ont-ils ajouté, « la population américaine ne répond pas aux objectifs en termes de consommation de grains entiers. Une consommation insuffisante de grains entiers conduit à un apport trop faible de plusieurs nutriments et constitue un problème de santé publique. »

Trop d’aliments transformés sans gluten ne sont pas conçus pour être riches en éléments nutritifs. À l’inverse des grains entiers qui ne contiennent pas de gluten naturellement sont vraiment riches en éléments nutritifs. Les frites et de nombreux bonbons sont des exemples d’aliments qui ne contiennent pas de gluten.

Manger une alimentation sans Gluten ? La plupart des gens ne sont pas obligés

Les personnes qui ne sont pas atteintes par la maladie cœliaque ni intolérant au gluten et qui suivent un régime sans gluten (dont beaucoup ne sont savent même pas quel aliment contient du gluten ou non) ont souvent d’excellentes raisons de le faire (tout du moins selon eux). Un argument très courant consiste à accuser le gluten d’être à l’origine d’un sentiment de léthargie ou d’un mauvais état de santé. Cependant, le sentiment de bien-être que beaucoup attribuent à la suppression du gluten de leur alimentation est probablement dû à l’absence d’encas lourds et de desserts riches en glucides et en sucre raffinés.

Mais pourquoi ne pas simplement supprimer les aliments raffinés et conserver les aliments contenant du gluten qui sont bons pour la santé ?

Si vous craignez d’être atteint de la maladie cœliaque, vous devez consulter votre médecin, de préférence un gastroentérologue, effectuer une biopsie intestinale – et vous n’aurez pas à supprimer tous les aliments contenant du gluten.

La maladie cœliaque ne peut pas être autodiagnostiquée, et pour se faire le patient doit continuer à avoir un régime alimentaire normal pour que le trouble puisse être correctement identifié. Concernant les intolérances et allergies au gluten il est possible de faire une prise de sang afin de savoir précisément si l’on est positif ou non.

Jusque-là, vous devez traiter la mode des régimes sans gluten comme tout autre régime tendance : Ne vous laissez pas happer par le battage médiatique et faites des analyses poussées pour savoir si oui ou non vous devez adopter ce régime.

 

Besoin d'un programme pour vous tonifier?

Obtenez gratuitement en 3 clics votre programme sur mesure

Partagez l'article :

À propos de Sandrine Andoux

Sandrine est coach sportive et diététicienne à Paris. Elle s'est spécialisée dans la perte de poids en mettant au point des programmes pour maigrir reposant sur un suivi alimentaire quotidien ainsi que la mise en place de plan d'entrainement pour éliminer un maximum de calories.
INFORMER PARTAGER MOTIVER
b0fe6e9077d2c318c36ceb2fc6ee5a46777