Quelle est la différence entre la maladie cœliaque, l’intolérance au gluten, et l’allergie au blé ?

gluten_intolerance_allergie-ble

Bien que les nutritionnistes vantent les bienfaits des grains entiers dans le cadre d’une alimentation équilibrée, l’introduction de grains transformés dans notre régime alimentaire a entrainé une augmentation importante des problèmes de sensibilité et d’allergie qui ont conduit à la mauvaise réputation du gluten. Le gluten est une protéine que l’on retrouve principalement dans le blé, l’orge et le seigle – mais qui est également présente dans de nombreux aliments transformés à cause de la contamination croisée. Les experts constatent que beaucoup de personnes qui pensent souffrir d’une allergie au blé sont en réalité intolérantes au gluten. Découvrez comment vous pouvez différencier la maladie cœliaque, l’intolérance au gluten, et l’allergie au blé, pour gérer au mieux votre alimentation.

RECEVEZ-LE GRATUITEMENT

La Maladie Cœliaque

La maladie cœliaque est une maladie auto-immune rare et permanente qui est déclenchée par la consommation d’aliments qui contiennent du gluten. Les réponses auto-immunes surviennent lorsque le système immunitaire attaque ses propres tissus. Les personnes diagnostiquées sont génétiquement prédisposées, et ont consommé une certaine quantité de gluten qui a par la suite déclenché une réponse immunitaire qui détruit la paroi intestinale et qui, au fil du temps, peut conduire à une mauvaise absorption des nutriments. Les symptômes comprennent l’anémie, des éruptions cutanées, des ballonnements, et une perte de poids importante. La façon la plus efficace de gérer la maladie cœliaque est d’éviter toute source de gluten dans votre régime alimentaire.

Intolérance au gluten

Aussi connue sous le nom de sensibilité au gluten non cœliaque, l’intolérance au gluten provoque une réaction de stress de l’organisme lorsqu’il est exposé au gluten, mais le système immunitaire n’est pas impliqué dans cette réaction du corps. Cette intolérance produit souvent des symptômes gastro-intestinaux, comme des douleurs abdominales, des crampes, des ballonnements et des problèmes de diarrhée, mais elle ne conduit pas à des dommages au niveau des tissus intestinaux. Souvent, les personnes qui souffrent d’intolérance au gluten n’ont pas suffisamment d’enzymes pour digérer les quantités de gluten qu’ils consomment, et ces symptômes peuvent être évités en absorbant des enzymes digestives, ou en réduisant les quantités de gluten de votre régime alimentaire à un niveau inférieur à celui que votre organisme peut tolérer.

gluten_intolerance-_symptome

Allergie au blé

Comme la plupart des allergies, l’allergie au blé provoque une réaction non désirée du système immunitaire qui réagit à une protéine alimentaire et qui la considère comme dangereuse pour l’organisme. Cette réponse immunitaire est souvent temporaire et ne cause pas de dommage durable au niveau de l’intestin grêle, sauf si elle produit des problèmes d’anaphylaxie. Les personnes qui sont allergiques au blé peuvent réagir aux protéines présentes dans celui-ci, y compris au gluten. Contrairement à la maladie cœliaque, les allergies au blé peuvent être combattues. Les symptômes comprennent des éruptions cutanées, la congestion nasale, des maux de tête, des difficultés à respirer, des crampes, des nausées ou des vomissements. La principale méthode pour éviter tous ces symptômes consiste à supprimer tous les aliments contenant du blé de l’alimentation de la personne souffrant de cette allergie.

Tableau récapitulatif des symptômes et traitements

Maladie cœliaque Intolérance au gluten Allergie au blé
Cause Maladie auto-immune dont le déclencheur est le gluten Absence d’enzymes permettant de digérer le gluten Système immunitaire sensible, différents stress dû à l’environnement
Diagnostic Biopsie de l’intestin grêle, tests sur certains anticorps présents dans le sang Permet d’écarter la maladie cœliaque et l’allergie au blé, soulagement des symptômes avec un régime alimentaire sans gluten Test cutané, test sanguin, régime d’élimination, tests de provocation alimentaire
Population touchée 1 % de la population mondiale Nombre exact inconnu, de plus en plus de cas sont signalés Nombre exact inconnu en raison d’erreurs d’identification des personnes touchées
Symptômes Diarrhée, ballonnements, gaz, crampes, douleurs osseuses et articulaires, fatigue, convulsions, éruptions cutanées, ulcérations buccales Diarrhée, ballonnements, gaz, crampes, constipation Éruptions cutanées, congestion nasale, maux de tête, difficulté à respirer, crampes, nausées ou vomissements, anaphylaxie
Traitement Régime sans gluten Régime sans gluten ou régime alimentaire à teneur réduite en gluten, enzymes digestives Régime alimentaire sans blé, antihistaminiques, épinéphrine

Sources : https://toxnet.nlm.nih.gov/cgi-bin/sis/search2/r?dbs+hsdb:@term+@rn+8002-80-0http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24533607http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22237879

Besoin d'un programme pour vous tonifier?

Obtenez gratuitement en 3 clics votre programme sur mesure

Partagez l'article :

À propos de Sandrine Andoux

Sandrine est coach sportive et diététicienne à Paris. Elle s'est spécialisée dans la perte de poids en mettant au point des programmes pour maigrir reposant sur un suivi alimentaire quotidien ainsi que la mise en place de plan d'entrainement pour éliminer un maximum de calories.
INFORMER PARTAGER MOTIVER
d64371be57850652225a340460d9cd55mmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm