FAQ marcher vite ou courir doucement ?

courir ou marcher

Certains coureurs débutants se demandent s’il vaut mieux courir doucement ou marcher vite que ce soit pour progresser ou pour éliminer un maximum de calories. Voici la réponse en quelques questions/réponses.

RECEVEZ-LE GRATUITEMENT

Quelles différences y-a-t-il entre la marche et la course ?

La marche est différente de la course sur le plan biomécanique c’est à dire que le mouvement du corps et donc les muscles sollicités pendant ces deux pratiques sont différents.

En effet la course à pied est caractérisée par une succession de foulée bondissante sans que jamais les deux pieds ne touchent le sol en même temps contrairement à la marche. Cette différence est fondamentale pour comprendre l’intérêt de la course à pied par rapport à la marche.

Lire : Plans et programmes pour atteindre votre objectif

Mieux vaut-il marcher vite ou courir doucement ?

Le fait que pendant la course on enchaîne des appuis sur un seul pied impose au corps une coordination gestuelle différente que pendant la marche. La course à pied va donc solliciter plus de muscles et de façon plus intense que la marche même si elle est rapide. Dans ces conditions on comprend pourquoi il est conseillé de courir lentement plutôt que de marcher vite pour améliorer sa condition physique.

Lire : Plan d’entrainement pour passer de la marche vers la course

La course à pied brûle plus de calories que la marche à même allure ?

A allure identique, il faut choisir la course  pour améliorer sa condition cardiovasculaire, brûler plus de calories et perdre du poids. Car comme mentionné plus haut, pendant la course les muscles sont soumis à plus de stress que pendant la marche rapide. C’est cette utilisation musculaire intense qui va induire des dépenses énergétiques supérieures et donc entraîner une perte de poids plus importante.

D’ailleurs à allure identique, on se rend compte que la consommation d’énergie et le stress soumis aux muscles n’est pas le même pendant 30 minutes de marche rapide comparé à 30 minutes de course lente. En effet, après la course les muscles sont plus douloureux rendant les étirements obligatoires pour éviter les courbatures. De plus, la transpiration est plus abondante pendant la course confirmant que le corps a été soumis à un effort et une consommation d’énergie supérieure

Lire : 11 conseils pour les coureurs débutants

 

 

Vous voulez courir plus vite?

Obtenez gratuitement en 3 clics votre programme sur mesure

Partagez l'article :

À propos de Guillaume Declayer

Guillaume est préparateur physique à Paris et spécialisé en course de fond. Il entraine des sportifs de tous les niveaux du débutant à l'athlète. Il organise deux fois par mois, dans le bois de Vincennes, des cours s'adressant aux coureurs débutants.
INFORMER PARTAGER MOTIVER
c2252f725d22dd080b9141e32611cc14zzzzzzz