Comment combattre l’hypertension avec le sport ?

hypertension et sport

Les spécialistes et les médecins en particulier insistent fréquemment sur l’importance du sport mais aussi d’une alimentation équilibrée respectant les bases de la nutrition pour nous maintenir en bonne santé. Faire du sport permettrait ainsi de se prémunir d’un grand nombre de troubles physiques divers et variés mais serait tout aussi indiqué pour se protéger de certaines affections et pathologies

RECEVEZ-LE GRATUITEMENT

Fléau des temps modernes, l’hypertension représente une de ces affections, dont la sédentarité et l’alimentation trop riche sont deux des causes les plus fréquentes. Alors, comment lutter contre l’hypertension ou  même comment empêcher l’apparition de cette dernière en pratiquant un sport ? Pour y parvenir, tous les sports sont-ils à recommander ou existe-t-il des activités à privilégier ? Autant de questions auxquelles nous allons tenter d’apporter une réponse.

L’hypertension, une pathologie à connaître pour pouvoir lutter contre les conséquences

Affection cardiovasculaire de plus en plus fréquente dans nos sociétés modernes, l’hypertension est en règle générale diagnostiquée tardivement, faute de consultation fréquente. Résultant de multiples causes aussi diverses que variées, l’hypertension artérielle doit alors être prise en compte en adaptant son hygiène de vie.

L’hypertension, un maux des temps modernes

Sans entrer trop dans le détail, il faut connaître les causes et les conséquences de l’hypertension si on souhaite pouvoir lutter contre ou même s’en prémunir. L’hypertension est une pathologie cardiovasculaire, pouvant entrainer de sévères complications pouvant même conduire, dans les cas les plus dramatiques, à un infarctus voire même à un décès.

La tension artérielle est une mesure s’exprimant en millimètres de mercure (Mh) et évalue donc la pression lors de la contraction des ventricules (le cœur). On parle de tension artérielle systolique (PAS) lorsque l’on évoque le ventricule gauche (systole). En parlant du ventricule droit, on évoquera alors la tension artérielle diastolique (PAD).

Mesurée à l’aide d’un tensiomètre, on parle d’hypertension lorsque la pression artérielle systolique est supérieure à 140. Pour la pression artérielle diastolique, le seuil e l’hypertension se situe à 90.

La prise même de cette mesure obéit à des règles très strictes, puisqu’elle doit être réalisée par un médecin, seul habilité à détecter une hypertension. En effet, les seuils de définition de cette hypertension artérielle sont sensiblement différents d’un individu à l’autre.

Il faudra non seulement tenir compte des antécédents médicaux et des facteurs héréditaires, mais aussi savoir déceler l’hypertension dite de « blouse blanche » (provoquée par le stress que constitue un examen médical).

Des conséquences graduées

Si certains spécialistes considèrent l’hypertension artérielle comme une véritable affection en elle-même, d’autres, les plus nombreux, estiment que l’hypertension constitue plutôt un facteur de risque dans le déclenchement de troubles cardiovasculaires. Qu’il s’agisse d’un essoufflement trop rapide et important ou d’un infarctus, l’hypertension serait ainsi un facteur aggravant dans tous ces troubles cardiovasculaires.

Quelles que soient les études retenues, il est désormais démontré que l’hypertension artérielle constitue un des risques les plus importants en ce qui concerne l’infarctus notamment.  Si les traitements de l’hypertension existent, encore faut-il qu’elle soit diagnostiquée à temps pour pouvoir en traiter les symptômes.

Les causes de l’hypertension

Si il est difficile de définir ou même de lister toutes les complications dues à cette hypertension artérielle, il est tout aussi difficile et délicat d’identifier les causes de cette affection du système cardiovasculaire.

Les mécanismes d’apparition de l’hypertension restent en effet méconnus à cette heure mais il a été possible de dresser une liste pouvant favoriser l’apparition de cette dernière.

Il est ainsi établi que l’âge est un facteur favorisant l’apparition d’une hypertension artérielle, expliquant que les personnes plus âgées sont, proportionnellement parlant, plus sujettes à ce trouble. Mais outre ce facteur d’âge, il existe aussi des facteurs héréditaires. Certains individus sont ainsi plus exposés que d’autres en raison même de leur histoire familiale.

D’autre part, l’alimentation, notamment lorsque l’apport en sel est trop important, a été mis en évidence comme un facteur suscitant l’apparition de l’hypertension. Le poids également est un facteur aggravant. La surcharge pondérale multiplie le risque d’être frappé par cette hypertension. Mieux vaut donc perdre du poids pour diminuer le risque.

Si tous les facteurs ne sont pas connus, les spécialistes ont enfin pu mettre en rapport la sédentarité et l’apparition d’une hypertension. L’absence d’activités physique serait ainsi une des causes pouvant expliquer l’apparition de cette hypertension artérielle.

L’activité physique et l’hypertension artérielle

On a donc vu, que l’absence d’activités physiques était une des causes favorisant l’apparition de cette hypertension artérielle. Cette sédentarité explique aussi en bonne partie le surpoids. En effet, nos sociétés modernes impliquent la suppression de plus en plus fréquente de toutes formes d’activités physiques. Ainsi, le surpoids et l’obésité sont de plus en plus fréquents dans nos sociétés, deux causes expliquant aussi cette hypertension. Il est donc logique de souligner l’importance de l’activité physique pour se prémunir de cette affection du système cardiovasculaire. Il faut alors connaître les activités les plus recommandées pour parvenir à cet objectif.

Activités physiques, sport de force et sport d’endurance

Lorsque les médecins préconisent de se remettre à l’activité physique, c’est principalement pour lutter contre les risques inhérents à la sédentarité, caractéristique de nos sociétés modernes. En effet, notre corps est composé à 50 % de muscles et pour rester en bon état, notre organisme a besoin de se dépenser.

Cependant, en supprimant peu à peu le travail des champs puis le travail physique et en privilégiant les travaux d’analyse et de contrôle, nos sociétés ont favorisé cette sédentarité. Assis devant des écrans d’ordinateur, nous ne sollicitons plus assez notre organisme. Dans le même temps, notre alimentation se fait trop riche.

Ces deux facteurs combinés entrainent une progression de la surcharge pondérale mais aussi de l’obésité. Aussi, l’activité physique, recommandée par les médecins, consiste à remettre notre corps en mouvement et cela peut passer par la marche, la course à pied ou d’autres activités pratiquées dans la vie de tous les jours.

Découvrez les conseils pour commencer la cours à pied

On peut aussi aller plus loin en se remettant au sport, que l’on peut sommairement diviser en deux grandes parties. D’un côté, les sports de force vont solliciter certains de nos muscles de manière intensive. C’est le cas de la musculation par exemple et on parle alors de sport de force. D’autres en revanche vont permettre de solliciter de manière moins intense les mêmes muscles (ou d’autres) mais sur une période prolongée. Ce sont les sports d’endurance, comme la natation, le fitness ou le cyclisme par exemple.

Quel sport pratiquer pour lutter et se prémunir de l’hypertension artérielle ?

Pour lutter efficacement contre l’hypertension, on va alors chercher à effectuer des efforts constants sans pour autant trop solliciter notre cœur, qui est également un muscle. C’est pourquoi les sports d’endurance sont ceux qui sont conseillés pour prévenir l’apparition de l’hypertension ou même pour lutter contre cette dernière.

Le cyclisme, la course à pied, la natation, les entrainements de cardiotraining (le rameur par exemple),…, font partie des sports les plus recommandés. On prendra alors bien soin de privilégier l’endurance et l’effort modéré. En effet, même en cyclisme par exemple, on peut être contraint à un effort violent (pédaler dans une montée interminable, rouler avec un rapport de plateaux trop élevé,…).

On privilégiera donc les séances misant sur ces efforts prolongés mais sans aller jusqu’à l’essoufflement, ce qui permettra au cœur d’être moins sollicité et de prendre l’habitude de ce rythme moins « soutenu ». C’est en cela que le sport d’endurance pourra aider à faire diminuer la tension artérielle même au repos.

Besoin d'un programme pour vous tonifier?

Obtenez gratuitement en 3 clics votre programme sur mesure

Partagez l'article :

À propos de Serge Duteil

Passionné par la musculation et le conditionnement physique. Serge aide ses sportifs à développer leur masse musculaire en mettant en place un programme reposant sur ces compétences acquises durant sa formation ainsi que pendant ses années d'expérience sur le terrain en tant que moniteur haltérophile.
INFORMER PARTAGER MOTIVER
f7aa6e75395c2c261b64b00fe12070c2;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;