Les métatarsalgies, des traumatismes fréquents chez le coureur

metatarsalgies

Souvent bénignes et identifiées chez des personnes en situation de surpoids, les métatarsalgies représentent aussi des traumatismes fréquents chez les adeptes de la course à pied. Autant réussir à reconnaître les symptômes afin de pouvoir les traiter efficacement le plus rapidement possible.

La métatarsalgie, une douleur de l’avant pied

La métatarsalgie se traduit par une douleur plus ou moins vive au niveau de la plante des pieds. Elle frappe les métatarsiens, ces os longs de l’avant pied qui s’articule avec les phalanges des orteils. On retrouve plus souvent cette pathologie chez les coureurs ayant les pieds creux car à cause de la verticalité des métatarsiens l’appuie des têtes est plus importante déclenchant une douleur de type échauffement.

Les signes d’une métatarsalgie

La douleur peut être comparée à un sentiment de brulure sous la plante des pieds. Cette sensation sera plus intense encore en position debout.  L’épaississement de la peau, formant les durillons, pourra aussi être constaté, et il est alors utile de rappeler que les soins en pédicurie pour ces durillons ne traitent que l’aspect visible mais en aucun cas les causes profondes de la métatarsalgie.

Une consultation auprès d’un médecin généraliste ou d’un podologue sera alors nécessaire pour identifier de manière sure cette pathologie. Le diagnostic pourra être complété et validé par une radiographie, qui mettra en évidence cette déformation des métatarsiens.

Traitements des métatarsalgies

Une fois le diagnostic établi, le traitement reste, dans la très grande majorité des cas, relativement simple et efficace. Il faudra dans un premier temps modifier l’appui des têtes métatarsienne avec une semelle orthopédique qui corrigera les troubles statiques et augmentera la surface d’appui des métatarsiens supprimant ainsi la douleur. Cette semelle peut permettre de reprendre la course tout de suite en général. La douleur s’estompera au fil des jours. Ce traitement pourra être accompagnée de la prescription d’un antalgique pour calmer la douleur mais aussi d’un anti inflammatoire pour permettre un traitement plus rapide.

Dans certains cas, des séances de massage auprès d’un kinésithérapeute pourront être prescrits, alors qu’un traitement à base de corticoïde pourra venir à bout des cas les plus importants.

 

Partagez l'article :

À propos de Guillaume Declayer

Guillaume est préparateur physique à Paris et spécialisé en course de fond. Il entraine des sportifs de tous les niveaux du débutant à l'athlète. Il organise deux fois par mois, dans le bois de Vincennes, des cours s'adressant aux coureurs débutants.
INFORMER PARTAGER MOTIVER
71c710ec37f9ac5003c64da2a36ef3fd%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

Sélectionnez votre programme et recevez :

VOUS VOULEZ TRANSFORMER VOTRE PHYSIQUE ?