Les tendinites chez le coureur

tendinite-course

Chez les pratiquants de la course à pied les tendinites restent une des inflammations les plus fréquentes et les plus courantes. Cependant, la désignation de tendinite s’applique aussi bien à des lésions bénignes de nos tendons comme à des traumatismes bien plus conséquents. Dans la pratique de la course à pied, la tendinite du tendon d’achille est une des plus fréquentes.
La tendinite, une simple lésion du tendon.

RECEVEZ-LE GRATUITEMENT

L’étymologie nous le rappelle sans doute possible, mais la tendinite est bien une inflammation d’un tendon. On retrouve ainsi sous cette désignation diverses inflammations, dont la gravité et l’étendue peuvent varier énormément. Une inflammation du tendon avec atteinte de la gaine synoviale, appelée scientifiquement paraténinites ou ténosynovites sera donc considérée dans le langage courant comme une tendinite au même titre que la simple inflammation de nos tendons. La tendinose, une dégénérescence chronique non inflammatoire de ces mêmes tendons, reste bien plus rare.

Les tendinites se situent principalement au poignet, au coude, à l’épaule, au talon ou encore au genou. Comme nous l’avons déjà constaté, la tendinite la plus fréquente pour les adeptes de la course à pied reste la tendinite du talon d’Achille, même si d’autres formes peuvent néanmoins se faire ressentir.
L’inflammation de ces tendons peut avoir diverses origines qu’il vaut mieux connaître, afin de mieux se soigner mais aussi de prévenir l’apparition de telles lésions.

Les origines de la tendinite, des causes multiples

Comme pour presque toutes les pathologies liées à la pratique d’un sport, les tendinites peuvent trouver leur origine dans la pratique même de cette activité. Pendant la course à pied un effort trop violent ou trop long dans la durée peut être à l’origine de cette inflammation. Le surentrainement est ainsi à l’origine de bon nombre de tendinites.
Les efforts intenses sont particulièrement visés dans l’apparition de cette pathologie. Mais on peut aussi noter d’autres origines possibles. Ainsi, la répétition de mouvements peut expliquer une irritation du tendon. Il pourra alors s’agir de la répétition de mouvements lors de séances d’entrainement, mais cela peut aussi concerner les personnes travaillant à la chaine et reproduisant toujours les mêmes gestes.

La modification brutale des rythmes d’entrainement peut aussi accélérer l’apparition ou l’aggravation du phénomène, alors qu’une mauvaise position pourra expliquer aussi, dans certains cas, l’existence d’une tendinite.
A ces causes directement liées à la pratique d’une activité physique, il est important de souligner que certains facteurs extérieurs au sport ont été mis en évidence comme favorisant les tendinites. Il s’agit principalement  de certaines maladies infectieuses mais aussi d’une alimentation trop riche en protéines. Les études complètes sur le sujet ne sont pas encore disponibles, cependant ce type d’alimentation favoriserait une telle inflammation des tendons.

Des conséquences néfastes et douloureuses

Si les causes sont multiples, les conséquences d’une tendinite peuvent s’avérer plus ou moins grave. Les symptômes mais aussi les suites de cette inflammation différeront en fonction de la localisation de cette inflammation.
Cependant, une tendinite s’accompagne d’une douleur plus ou moins vive au niveau du tendon irrité. La zone douloureuse peut alors courir sur plusieurs centimètres sans forcément se constituer en un point. La palpation de ce tendon sera également douloureuse, ce qui permet lors de l’examen d’identifier plus rapidement cette tendinite.

tendinite-achille

La douleur sera d’autant plus vive que le muscle est soumis à un effort même minime. Le changement de temps aussi (de la pluie au soleil ou inversement) peut également faire varier cette douleur, qui se fera alors plus ou moins forte. Enfin, la zone douloureuse pourra présenter une rougeur et un gonflement, qui sera plus ou moins important en fonction des individus mais aussi de la gravité de cette inflammation.
Un examen médical permet dans la grande majorité des cas de diagnostiquer une tendinite, mais l’examen pourra alors être complété par une scintigraphie voire même une échographie, afin de pouvoir poser de manière plus sure le diagnostic.

Le traitement des tendinites

Le traitement pour venir à bout d’une tendinite est désormais bien connu de tous les médecins mais aussi des sportifs en eux-mêmes. Ainsi pour les tendinites les moins graves, ces derniers ne passent plus par une consultation médicale pour soigner ces inflammations.

Le repos reste la base d’une guérison rapide. C’est donc le tendon concerné, qu’il faut mettre au repos, ce qui ne doit pas empêcher le patient de pouvoir s’adonner à d’autres sports si ces derniers n’utilisent pas le muscle concerné. Pour ce qui concerne la tendinite du talon d’achille ou même celle du genou, le patient pourra même s’aider de béquille afin de moins solliciter le tendon concerné. L’immobilisation par la pose de bandages notamment pourra permettre une guérison encore plus rapide.

Le glaçage de la zone sera un des meilleurs remèdes afin d’assouplir le tendon. La pose de glace sur la région concernée peut s’opérer dès après l’accident. Les jours suivants, il faudra alors renouveler toutes les 6 heures la pose de glace sur la zone douloureuse et conserver ce froid pendant 15 à 20 minutes.
Des antalgiques seront prescrits pour aider à supporter la douleur, qui peut être très vive, alors que des anti inflammatoires permettront d’éviter une aggravation de la pathologie. Le kinésithérapeute pourra enfin aider à une guérison complète par des massages adaptés, alors que les cas les plus graves pourront faire l’objet d’un recours à la chirurgie. Dans certains cas le port d’une semelle orthopédique pourra corriger les troubles statiques des pieds et diminuer le risque d’apparition des tendinites.

Vous voulez courir plus vite?

Obtenez gratuitement en 3 clics votre programme sur mesure

Partagez l'article :

À propos de Guillaume Declayer

Guillaume est préparateur physique à Paris et spécialisé en course de fond. Il entraine des sportifs de tous les niveaux du débutant à l'athlète. Il organise deux fois par mois, dans le bois de Vincennes, des cours s'adressant aux coureurs débutants.
INFORMER PARTAGER MOTIVER
d0ca792072e7593ac9c9a6339479e3ca]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]