La sensation de faim

sensation de faim

Que ce soit pour perdre quelques kilos ou pour nous accompagner dans les entrainements sportifs, auxquels nous nous adonnons, notre alimentation reste une des clés pour parvenir à nos différents objectifs. Nous devons alors adapter notre alimentation à nos besoins en termes d’apport énergétique et adopter des règles simples pour suivre une hygiène alimentaire.
Du nombre de repas à la composition de ces derniers, les sujets à surveiller sont nombreux et on veillera également à ce que notre alimentation soit suffisante pour compenser nos dépenses caloriques, qui augmentent progressivement en fonction de l’évolution de nos entrainements.
La régularité des repas sera ainsi un des outils devant nous accompagner et nous permettre de lutter contre les fringales ou les coups de fatigue et ainsi supprimer le grignotage de nos habitudes alimentaires.  Ce but passera aussi par une bonne connaissance de la sensation de faim, qui peut parfois nous induire en erreur.

RECEVEZ-LE GRATUITEMENT

La faim, une demande de notre organisme

La faim est une sensation, mettant en jeu de nombreuses hormones et autres neurotransmetteurs. Même si le mécanisme menant à cette sensation n’est pas précisément connu, on sait néanmoins que celle-ci résulte d’une double sollicitation.
La faim, un déclencheur de l’organisme

Les calories que nous dépensons sont à l’origine d’un déficit énergétique, que l’organisme doit combler au plus vite. Il faut en effet que l’apport quotidien (en calories) compense les dépenses engendrées par le métabolisme mais aussi par la pratique d’un sport, quel qu’il soit.
C’est pour déclencher cette sensation de faim et donc pousser notre corps à s’alimenter, que notre corps va secréter certaines hormones pour inciter à la prise d’aliments (et donc d’énergie). Ce déclenchement résulte d’un long processus, mettant en cause de multiples mécanismes, dont le taux de sucre dans le sang (glycémie) mais aussi le taux de sucre intra-cellulaire.
Des facteurs émotionnels, difficilement maitrisables
Si ce premier mécanisme reste connu des spécialistes, la faim résulte aussi de facteurs émotionnels, qu’il est bien plus difficile de définir avec précision. Ainsi, la peur, le stress, la dépression,…sont aussi des facteurs poussant notre organisme à éprouver un besoin d’énergie. Cette faim émotionnelle, si elle existe dès notre naissance, a tendance, avec les années, à s’autoréguler. Cependant, pour certaines personnes, cette régulation n’est pas parfaite et l’apparition de la faim peut alors résulter d’une émotion, nous poussant à apporter plus de calories à notre corps qu’il n’en a réellement besoin.

Comprendre la faim pour pouvoir répondre à nos besoins

Pouvoir réguler sa faim reste essentiel, que ce soit pour adopter une bonne hygiène alimentaire, pour mener à bout un régime ou pour nous accompagner dans la pratique d’un sport. La faim mais aussi la sensation de satiété sont deux sensations essentielles à une bonne maitrise de notre poids.
Ce contrôle doit permettre, à terme, de ne consommer que le nombre de calories nécessaire et suffisant pour compenser les dépenses caloriques de la journée.
Lorsque l’on mange, les glucides sont rapidement assimilés par l’organisme et transportés dans le sang, faisant croitre alors notre taux de glycémie dans le sang. Ce dernier va ensuite baisser progressivement sous l’action notamment de l’insuline.  C’est pourquoi l’appétit, cette sensation de faim, peut conduire à un excès calorique en multipliant les prises d’aliments. Le grignotage sera en effet la réponse la plus communément apportée pour répondre à cette sensation. Or, que ce soit dans le cadre d’un régime ou pour nous accompagner dans la pratique d’un sport, ce grignotage ne favorisera pas l’hypertrophie musculaire notamment mais aura des conséquences néfastes sur notre prise de graisse.
Même si on peut essayer de contrecarrer les conséquences de cette sensation notamment en ingurgitant des aliments faibles en calories mais créant cette sensation de satiété (comme les fibres par exemple), il est aussi important de réussir à distinguer la faim de la soif, dont les « symptômes » peuvent être très similaires.

Besoin d'un programme pour vous tonifier?

Obtenez gratuitement en 3 clics votre programme sur mesure

Partagez l'article :

À propos de Sandrine Andoux

Sandrine est coach sportive et diététicienne à Paris. Elle s'est spécialisée dans la perte de poids en mettant au point des programmes pour maigrir reposant sur un suivi alimentaire quotidien ainsi que la mise en place de plan d'entrainement pour éliminer un maximum de calories.
INFORMER PARTAGER MOTIVER
9efc2d228fe853ed5e1f77aeb89c06a9\