Le sodium et le potassium

sodium-potassium

S’agissant de diététique ou même de régime adapté à la pratique intensive d’un sport ou d’un autre, nous sommes toujours confrontés à la nécessité de mesurer nos besoins (en calories, en protéines, en glucides,..) et de les compenser par des apports calculés au plus juste. Si cet exercice n’est déjà pas facile en soi, il ne tient pas compte non plus de certains ratios qui se doivent d’être respectés comme celui entre le sel et le potassium.

Ainsi, deux sels minéraux essentiels à notre organisme, le sodium et le potassium, sont indispensables à notre quotidien d’une part mais aussi à la réussite des différents entrainements de musculation d’autre part. Si ces minéraux sont nécessaires à notre santé, le rapport entre les deux doit aussi être surveillé de près afin de bénéficier de tous les bienfaits de ces nutriments.

Le sodium et le potassium, des sels minéraux essentiels à notre organisme

Les apports en sodium et en potassium sont nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme.  L’équilibre de ces deux minéraux au sein de notre organisme permet aussi de prévenir d’un certain nombre de troubles.

Le potassium mais aussi le sodium agissent ainsi dans la régulation de l’eau corporelle, mais aussi dans tout ce qui concerne la contraction musculaire ainsi que la régulation nerveuse.

Lire : Quels sont les symptômes d’un manque de potassium ?

Deux minéraux essentiels à l’eau corporelle

Notre organisme est en effet composé à plus de 60 % d’eau. Cette eau est soit intracellulaire soit extracellulaire.  L’eau baigne donc nos cellules ou compose ces dernières. L’échange entre les deux liquides participe d’un échange constant et régulier, et la régulation de cet échange dépend en grande partie du sodium et du potassium.

Le potassium se concentre principalement dans l’eau intracellulaire à l’inverse du sodium qui lui reste fortement présent dans l’eau extracellulaire. Nos cellules sont même équipés de pompes, visant à réguler cet équilibre, en attirant le potassium dans les cellules et en rejetant le sodium qui peut y être présent.

Lire : Comment combattre l’hypertension avec le sport ?

Potassium et sodium, un seul régulateur de la pression artérielle

Si le potassium joue un rôle considérable dans le métabolisme cellulaire, son action est également bénéfique sur la régulation de notre pression artérielle.  L’excès de sodium est en effet à la cause d’une augmentation de notre pression artérielle, accroissant ainsi les risques d’accidents cardio-vasculaires.  Le potassium agira alors inversement au sodium pour en atténuer les conséquences. En effet, un régime riche en potassium permettra de réduire cet accroissement de la tension artérielle, alors qu’à l’opposé une carence en potassium accentuera les conséquences d’une telle augmentation.

C’est pourquoi le rapport entre potassium et sodium est déterminant, dans la mesure où ce dosage entre apport en potassium et en sodium réduit les risques cardiovasculaires.

etiquette-sel-potassium

Lire : Les conséquences de l’hypercholestérolémie sur l’organisme

Une alimentation riche en sodium et pauvre en potassium

Le sodium est omniprésent dans l’industrie agroalimentaire, et tous les pays occidentaux connaissent une consommation trop élevée de sodium.  Les apports en sel sont excédentaires, causant cette augmentation des troubles du système cardio-vasculaires. Dans le même temps, la consommation de potassium ne cesse de réduire dans notre alimentation. On retrouve le potassium principalement dans les fruits et légumes, que nous consommons de moins en moins.

Les conséquences de ce déséquilibre aggravent encore les méfaits de l’accroissement du taux de sodium dans notre alimentation. Aussi, est-il nécessaire, pour y remédier de réduire sa consommation de sodium tout en cherchant à accroître l’apport potassique. Cette exigence, nécessaire et bénéfique pour notre organisme, se révèle encore plus marquée et impérieuse, lorsqu’il s’agit de nous accompagner dans la pratique de certaines activités physiques, notamment la musculation.

La musculation et le besoin d’un apport bénéfique de potassium et de sodium

Comme on a pu le voir, une alimentation trop riche en sodium et appauvrie en potassium conduit à une hausse de notre pression artérielle et à terme à des troubles de notre système cardiovasculaire.   Il faut alors veiller à ce que l’apport de ces deux minéraux soit suffisant et dans les bonnes proportions.

Avant l’effort ou avant les entrainements, il sera inutile d’accroitre son apport en sodium mais voire même le restreindre, alors qu’il faudra essayer d’accroitre son apport potassique. Pendant les séances d’entrainement en musculation, le sportif sera alors confronté à une sudation plus ou moins importante. L’abondance de cette dernière dépend en effet de multiples paramètres, comme l’intensité des exercices réalisés, la condition physique de l’adepte de ces exercices, la température ambiante…Quoi qu’il en soit, la sudation entraine une perte de sodium mais aussi de potassium.  Cette perte de sodium, si elle se prolonge, peut être à l’origine de crampes musculaires. Il est donc essentiel de compenser cette perte. Une eau salée permettra de lutter contre la déshydratation pendant l’effort mais aussi contre cet appauvrissement en sodium. On préférera même pour les séances longues et intensives une eau sucrée et salée, dans la mesure où le glucose facilitera grandement l’assimilation du sodium par l’organisme.

Pendant l’effort, surtout si il est prolongé, l’apport en sodium est donc indispensable alors que celui en potassium le sera beaucoup moins. C’est après l’effort, qu’il faudra compenser le déficit potassique, afin d’éviter d’avoir à connaître une baisse de la tonicité musculaire et par conséquent une détérioration de ses capacités d’endurance.  Cette régulation après les exercices ou les entrainements s’appliquent pour les deux minéraux dans les mêmes proportions, même si il faut garder en mémoire, que l’alimentation actuelle est déjà trop fortement chargée en sodium et qu’il faut donc veiller à ne pas accroitre encore cet apport trop important.

Partagez l'article :

À propos de Sandrine Andoux

Sandrine est coach sportive et diététicienne à Paris. Elle s'est spécialisée dans la perte de poids en mettant au point des programmes pour maigrir reposant sur un suivi alimentaire quotidien ainsi que la mise en place de plan d'entrainement pour éliminer un maximum de calories.
INFORMER PARTAGER MOTIVER
bc92563352c7ccac6cf9a732c5e72d82HHHHHHHHHHHHHHHHHHH

Sélectionnez votre programme et recevez :

VOUS VOULEZ TRANSFORMER VOTRE PHYSIQUE ?