Le syndrome de l’essuie-glace, la tendinite du coureur à pied

syndrome de l'essui glace

Considéré comme une pathologie courante pour le coureur à pied, ce syndrome de l’essuie-glace ou aussi appelé syndrome de la bandelette ilio-tibiale n’en reste pas moins une tendinite qu’il convient de traiter rapidement et de manière efficace pour éviter les complications.

RECEVEZ-LE GRATUITEMENT

La tendinite du genou

On appelle syndrome de l’essuie-glace la tendinite du genou ou plus précisément la tendinite du fascia lata. Ces appellations plus scientifiques ne doivent pas masquer l’origine évidente de cette inflammation. C’est en effet la répétition de flexion et d’extension, qui est à l’origine de cette tendinite, qui peut aussi être provoquée par un effort prolongé comme la pratique de la course à pied.

syndrome-bandelette-ilio-tibiale

Il est à noter que les courses en côte ou en descente, mais aussi l’utilisation de chaussures inadaptées ou même l’augmentation brutale de l’intensité de l’entrainement peuvent favoriser l’apparition de ce traumatisme.

Lire : La bursite du genou chez le coureur

Une douleur connue de presque tous les coureurs

L’apparition d’un tel syndrome de l’essuie-glace provoque une douleur du genou sur la face externe. Si cette douleur peut être très importante lors d’exercices d’entrainement de course, elle peut aussi ne pas se faire ressentir lors de la pratique d’autres activités. Une sensation de brulure caractérise le mieux la douleur liée à cette tendinite du coureur. L’examen médical permettra de suspecter une telle inflammation, lorsque le spécialiste effectue des rotations du genou. Cette pathologie apparait fréquemment chez les adeptes de la course à pied présentant un genu varum c’est à dire des jambes arqués. Mais la confirmation ne pourra être apportée que par l’IRM ou l’échographie, dans la mesure où les clichés de radios apparaissent comme normaux.

Lire : Les crampes dans la pratique de la course

Un traitement efficace à respecter

Même si elle est souvent considérée comme bénigne, cette tendinite se doit d’être traitée dans les meilleurs délais. Le principal traitement consistera à laisser le genou au repos pour une période plus ou moins longue. Un glaçage de la zone concernée sera également prescrit en même temps que des anti-inflammatoires. Pour les cas les plus importants, des infiltration à base de cortisone pourront enfin être réalisées et le recours à un masseur kinésithérapeute pourra aussi apporter une réponse efficace à la douleur. Si la douleur est chronique, le port d’une semelle orthopédique pourra être envisagé pour corriger les troubles statiques au niveau du pied et des membres sus-jacents.

 

Vous voulez courir plus vite?

Obtenez gratuitement en 3 clics votre programme sur mesure

Partagez l'article :

À propos de Guillaume Declayer

Guillaume est préparateur physique à Paris et spécialisé en course de fond. Il entraine des sportifs de tous les niveaux du débutant à l'athlète. Il organise deux fois par mois, dans le bois de Vincennes, des cours s'adressant aux coureurs débutants.
INFORMER PARTAGER MOTIVER
e93324e88470b4403122ada60968e543"""""""""""""""