La testostérone

Depuis longtemps, les hormones sexuelles fascinent les scientifiques qui y voient une des explications de la force et de la puissance, différenciant le mâle de la femelle, et donc l’Homme de la Femme.  L’époque n’est plus aux anciennes croyances depuis qu’un scientifique, Adolf Butenandt, se soit passionné pour cette hormone en recherchant à la synthétiser.  Réussissant à concrétiser cette ambition, ce qui lui vaudra le prix Nobel de chimie en 1935, il ouvrit alors la voie à des études plus poussées sur cette hormone essentielle à notre organisme, notamment  ceux réalisés par James McBride Dabbs.

RECEVEZ GRATUITEMENT

EBOOK DE 70 PAGES
PROGRAMME SUR 20 SEMAINES
MENUS ET RECETTES

Les hormones, des messagers chimiques pour un organisme en pleine forme

Les hormones sont des substances chimiques secrétées par des cellules endocrines. Situées dans des glandes voire dans certains organes, ces cellules endocrines secrètent donc ces substances qui vont être véhiculées à travers le système sanguin jusqu’aux cellules récepteur. Ces dernières, via le récepteur chimique, interpréteront alors ce message.
Les hormones sont essentielles à presque toutes les fonctions de l’organisme, depuis la régulation de la température de notre corps jusqu’à la gestion de sensation comme la faim, la soif en passant par l’homéostasie ou encore le métabolisme.
Le système endocrinien repose sur une dizaine de glandes, parmi lesquelles l’hypophyse joue un rôle essentiel. Les glandes thyroïde ou parathyroïdes, ou encore les glandes surrénales font partie de ces sources d’hormones, comme certains organes comme le pancréas, le foie mais aussi les testicules.

La testostérone, une hormone sexuelle ?

Si l’organisme produit environ une cinquantaine d’hormones différentes, chacune d’entre-elles est secrétée pour une raison spécifique et précise. La testostérone est une hormone stéroïdienne, appartenant au groupe des Androgènes, les hormones permettant de développer et maintenir les caractères masculins de chaque individu.
Secrétée essentiellement par les testicules, la testostérone est également produites par d’autres organes dont notamment par les ovaires pour la femme. Principale hormone male sexuelle, la testostérone représente aussi le premier stéroïde anabolisant.  Dérivé du cholestérol, la testostérone est transportée dans le système sanguin en se liant à une protéine dénommée la Sex Hormon Biinding Globulin (SHBG).

Une hormone aux propriétés multiples et connues

Souvent présentée comme étant l’hormone du sportif et notamment de l’adepte de la musculation, la testostérone est également présentée comme à la base des caractères sexuels secondaires : pilosité, musculature, tessiture de la voix,…Longuement et durablement étudiée, la testostérone est donc bien connue des spécialistes, qu’il s’agisse de médecins ou de sportifs cherchant à améliorer leurs performance.

L’hormone mâle par excellence

En moyenne, un homme dispose de 300 à 1000 nanogrammes de testostérones par décilitres, alors qu’une femme voit cette mesure s’établir entre 15 et 70 ng/dl. Même si la testostérone est secrétée aussi chez la femme, elle est entre 20 et 40 fois moins présente que chez l’homme.
Secrétée par les cellules de Leydig dans les testicules, la testostérone est également secrétée par les glandes surrénales mais aussi par les ovaires pour les femmes.  A partir de 30 ans, on sait que la testostérone baisse d’environ 1 % par an, même si il existe des moyens comme nous le verrons ci-dessous pour lutter contre cette inexorable baisse.
Enfin, on distingue dans la population des personnes présentant une concentration de testostérone élevée (on évoque alors les Hight –T) en opposition aux individus, connaissant une faible concentration de cette hormone (les Low – T)

Une hormone sexuelle bénéfique pour l’organisme

Bien évidemment, la testostérone produit de nombreuses conséquences sur l’activité sexuelle. Ainsi, elle reste à l’origine de l’accroissement ou de la fortification de la libido ainsi que du désir sexuel. Mais la testostérone peut aussi influer sur notre état d’esprit, notamment en confortant la confiance en soi. A l’inverse, des facteurs psychologiques peuvent aussi influer sur la sécrétion de cette hormone. C’est pourquoi la testostérone est souvent présentée comme une hormone participant à un effet anti dépresseur.
La fluctuation quotidienne mais aussi saisonnière de la production de testostérone est désormais bien connue, et le pic de la sécrétion  a lieu tôt le matin, soulignant l’importance du sommeil dans la production de cette hormone. Enfin, la sécrétion de la testostérone est bénéfique pour la construction musculaire et donc la progression de la masse musculaire mais aussi pour la baisse la masse graisseuse. C’est ces derniers bénéfices, qui sont principalement recherchés par les sportifs.

La testostérone et le sport

On connait les nombreuses réactions hormonales suite à la pratique régulière d’un sport. Ces réactions sont liées à la durée et à la répétition des entrainements sportifs. Cependant, la testostérone reste la plus recherchée des hormones, lorsqu’il s’agit de favoriser la sécrétion tant ses effets sont bénéfiques pour l’organisme et principalement pour l’organisme du sportif.

Une hormone pour la croissance musculaire

En effet, les conséquences de l’augmentation de la sécrétion de la testostérone sont nombreuses, et l’effet bénéfique sur le moral peut aussi être recherché par le sportif. Mais c’est surtout en tant que stéroïde anabolisant, que la testostérone sera bénéfique aux sportifs. En effet, en favorisant la croissance musculaire (via la synthétisation protéique), la testostérone sera bénéfique à une croissance de ces muscles, objectifs visés par les différents entrainements.
Un autre des effets bénéfiques de la testostérone réside dans sa capacité à améliorer la résistance à la fatigue (une endurance renforcée) mais aussi dans celle au stress (utile pour le sportif notamment lors de compétition).
C’est pourquoi la testostérone reste l’hormone bénéfique pour le sportif et à ce titre, il sera alors bon de connaitre les différents moyens de booster la production de cette hormone par l’organisme.

Comment booster la sécrétion de testostérone ?

De multiples facteurs peuvent doper cette sécrétion de testostérone, qui connait, dans l’ordre naturel des choses, des cycles quotidiens et saisonniers.
Si les pics de testostérone se constatent tôt le matin, ils soulignent ainsi l’effet bénéfique et essentiel du sommeil dans cette sécrétion. Un manque des sommeil mais aussi un sommeil perturbé peuvent avoir des effets néfastes sur cette production de cette hormone.
Même si il est établi que les facteurs psychologiques peuvent influer sur cette sécrétion, il reste difficile d’en tirer des règles générales.
La vitamine D, issue notamment de l’exposition au soleil, est aussi bénéfique à cette hormone, même si deux autres facteurs influent grandement sur la production de testostérone.
D’une part, la musculation ou les efforts physiques vont stimuler cette production de testostérone, qui sera aussi bénéfique à ces efforts (avec une action bénéfique sur la synthèse protéique et donc la croissance musculaire).

L’alimentation et la testostérone

Une alimentation saine et non carencée reste la clé pour booster sa sécrétion de testostérone.  Il faudra donc veiller à manger suffisamment, dans la mesure où un déficit calorique reste néfaste à cette production. Les protéines animales seront également recherchées puisque leur teneur en zinc et en graisses saturées reste plus bénéfique que les autres sources de protéines. Les graisses saturées ou mono-insaturées seront aussi à la base d’une meilleure sécrétion de testostérone, tout comme un apport suffisant en cholestérol. Enfin si il est essentiel de se prémunir d’une carence en zinc, il faudra aussi veiller à un rapport glucides / protéines élevé de l’ordre de 2 sur 1, ce qui aura pour conséquence de booster la production de testostérone.

Vous voulez prendre du muscle?

Obtenez gratuitement en 3 clics votre programme sur mesure

Partagez l'article :

À propos de Fabien

Fabien est le co-fondateur de la plateforme de coaching moncoach.com et de son blog s'adressant à tous les sportifs à la recherche de conseils et de motivation pour transformer leur apparence et améliorer leur condition physique.
INFORMER PARTAGER MOTIVER
d9c28c9d8399e75a4aef1446a625407d+++++++++++++++++++++++++++++++