Vous voulez perdre du Poids ? Les conseils d’une récente étude

journal pour maigrir

Les femmes qui veulent perdre du poids devraient tenir fidèlement un journal alimentaire, éviter de sauter des repas et éviter de manger au restaurant, surtout au déjeuner, suggère une nouvelle étude de Fred Hutchinson, du Centre de recherche contre le cancer.

RECEVEZ-LE GRATUITEMENT

Les résultats de la première étude à examiner l’impact d’un large éventail de comportements d’auto surveillance lié à l’alimentation et les habitudes de repas, lors de la perte de poids chez les femmes ménopausées en surpoids et obèses, obtenus par Anne Mc Tiernan, MD, PH.D. et ses collègues, sont publiées en ligne dans le journal de l’Académie de nutrition et diététique (anciennement, l’American dietetic Association.)

« Quand il s’agit de perte de poids, la preuve des essais contrôlés et aléatoires comparant différents régimes met en exergue le fait que la restriction de l’apport calorique total est plus important que la composition du régime tels que faible teneur en graisse ou en glucide. Par conséquent, l’objectif spécifique de notre étude était d’identifier des comportements qui tendaient vers un objectif général de réduction de la teneur en calories » dit Anne Mc Tiernan

Anne Mc Tiernan et ses collègues ont plus particulièrement constaté que :

  • Les femmes qui possèdent des revues alimentaires ont perdu environ 6 Kg de plus que les femmes qui n’en n’ont pas.
  • Les femmes qui ont déclaré avoir sauté des repas  ont perdu environ 8 Kg de moins que celles qui n’en n’ont pas sauté.
  • Les femmes qui ont au moins fait un petit déjeuner hebdomadaire ont perdu au moins 5kg de plus que celles qui déjeunaient  moins fréquemment (souvent à l’extérieur quel que soit le repas mais l’association  la plus remarquable est celle qui concerne le déjeuner.)

« Pour les personnes qui cherchent à perdre du poids, le conseil n°1 fondé sur les résultats de l’étude serait de tenir un journal alimentaire pour s’aider à respecter les objectifs quotidiens en calories. Il est difficile d’effectuer des changements dans votre alimentation si vous ne faites pas attention à ce que vous mangez», explique Anne Mc Tiernan, directeur du Centre de Hutchinson et les membres de sa division des sciences de la santé publique.

Les participantes à l’étude ont reçu les conseils suivants pour tenir leur journal alimentaire :

  • Soyez honnête – notez tout ce que vous mangez
  • Soyez précis – mesurez, pesez et lisez les étiquettes
  • Soyez complet – incluez des détails, comment la nourriture a été préparée, l’ajout des garnitures ou des condiments.
  • Soyez cohérent – ayez toujours votre journal alimentaire avec vous  ou utilisez l’application régime de votre smartphone.

« Bien que l’étude ait fourni un livret imprimé aux femmes pour qu’elles puissent y noter leur consommation de  nourriture et les boissons, le journal alimentaire ne doit pas être particulier », déclare Anne Tiernan.

« Tout ordinateur portable ou bloc de papier qui est facilement transportable ou un programme en ligne qui peut être consulté en tout temps par le biais d’un smartphone ou d’une tablette devrait faire l’affaire. »

En plus de noter chaque bouchée que vous avalez, une autre bonne stratégie est de manger à intervalles réguliers et d’éviter de sauter des repas. « Le mécanisme n’est pas complétement connu, mais, nous pensons que sauter des repas ou être à jeun pourrait vous amener à répondre plus favorablement à des aliments riches en calories et donc d’en prendre plus », dit-elle.

« Nous pensons également que sauter des repas peut être également associé avec d’autres comportements. Par exemple,  le manque  de temps, les efforts consacrés à la planification et à la préparation des repas peut conduire une personne à sauter des repas et/ou à manger plus ».

« Manger fréquemment, un autre facteur associé à la perte de poids, peut être un obstacle pour faire des choix alimentaires sains. «  Manger au restaurant signifie généralement moins de contrôle sur les ingrédients et les méthodes de cuisson ainsi que sur la taille des portions », remarquent-ils.

L’analyse était basée sur les données de 123 personnes allant du surpoids à l’obésité, sédentaires, des femmes Américaine, âgées de 50 à 75 ans, qui ont été assignées de manière aléatoire pendant une année d’études contrôlée, diététique, perte de poids , régime, exercices et alimentation. Les participants de l’étude ont rempli une série de questionnaire pour évaluer l’apport alimentaire, les stratégies de contrôle du poids, les comportements d’auto-surveillance et les modèles de repas liés à l’alimentation.

Ils ont également été invités à remplir un questionnaire de 120 points pour évaluer les changements alimentaires du début à la fin de l’étude.
A la fin de l’étude, les participantes ont perdu en moyenne 10% de leur poids de départ, ce qui était l’objectif de l’intervention.

« Nous pensons que nos résultats sont prometteurs car ils montrent que les stratégies de base tel que le fait de tenir un journal alimentaire, de manger moins souvent et de manger à intervalles réguliers sont des outils simples que les femmes ménopausées – un groupe plus généralement à risque pour la prise de poids – peuvent utiliser pour les aider à perdre du poids avec succès », a déclaré Mme Mc Tiernan.

Vous voulez mincir rapidement?

Obtenez gratuitement en 3 clics votre programme sur mesure

Partagez l'article :

À propos de Nicole Legrine

Nicole est Diététicienne Nutritionniste et diplômé en micronutrition. Elle conseille les femmes et les hommes voulant se transformer physiquement en adoptant une nouvelle hygiène alimentaire en parallèle d'une activité sportive.
INFORMER PARTAGER MOTIVER
a01c333dbb34f4b937d6f70bd8027540jjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjj